conseil pour achat d'un flotteur de windsurf

Un avis, un test c'est par ici
Répondre
Message
Auteur
Penn-koad56
Messages : 1
Enregistré le : 20 juil. 2020, 12:26

conseil pour achat d'un flotteur de windsurf

#1 Message par Penn-koad56 » 20 juil. 2020, 12:38

Bonjour à tous, tout d'abord je vais me présenter.
J'habite dans la région Lorientaise. J'ai 53 ans et j'ai envie de reprendre le windsurf une activité que j'ai pratiqué il y a une 20aine d'années.
J'avais à l'époque un niveau intermédiaire et je naviguais en manche du côté de Cherbourg ou nous avions des vents soutenus et de la mer agitée.

Je n'ai pas le niveau pour le water-start, mais je naviguais avec les footstraps au harnais.

Je mesure 1.75 pour 90kg (et oui le confort avec les années....) Voila pour la présentation.
Que me conseillez vous comme flotteur pour redébuter cette activité sans trop galérer et surtout se faire plaisir?
Je vois que la technologie de planche a beaucoup évolué. J'ai vu pour pas trop cher la BIC 283, ou la 293OD ou la techno pro en 160L
Est ce qu'une 130l 140l suffirait?
Je ne sortirai pas par gros temps. Vent force 4 à 5 max.

merci d'avance de vos conseils
cdt

FR14
Messages : 15
Enregistré le : 04 août 2020, 09:09

Re: conseil pour achat d'un flotteur de windsurf

#2 Message par FR14 » 04 août 2020, 10:06

Penn-koad56 a écrit :
20 juil. 2020, 12:38
une activité que j'ai pratiqué il y a une 20aine d'années.
J'avais à l'époque un niveau intermédiaire et je naviguais en manche du côté de Cherbourg ou nous avions des vents soutenus et de la mer agitée.
Je n'ai pas le niveau pour le water-start, mais je naviguais avec les footstraps au harnais.
Te souviens-tu du matériel que tu utilisais à l'époque?
Penn-koad56 a écrit :
20 juil. 2020, 12:38
je vois que la technologie de planche a beaucoup évolué.
Est ce qu'une 130l 140l suffirait?
Par rapport au début des années 2000, quand tu as arrêté, les matériaux des planches ont changé mais aussi leurs shapes.
Pour ne parler que des flotteurs faciles (freeride) pour l'été, vers 2000, le flotteur de référence était la BIC Techno 283. 153 litres x 70 cm de large x 2,83 m de long. Avec un shape assez moderne pour l'époque.
Aujourd'hui, pour la même pratique, le flotteur fera plutôt 140 litres x 80 cm de large x 2,40 m de long
La largeur apporte de la stabilité (pour relever la voile mais aussi une fois au planing) ainsi qu'un départ au planing précoce.
La longueur réduite évite au flotteur de toucher et d'enfourner quand le plan d'eau est agité. Le nez de la planche a moins tendance à être soulevé par le vent dans les rafales.
Les voiles ont également évolué et on utilise des surfaces plus grandes mais qui se tiennent sur une plage de vent accrue.
Penn-koad56 a écrit :
20 juil. 2020, 12:38
Que me conseillez vous comme flotteur pour redébuter cette activité sans trop galérer et surtout se faire plaisir?
Une partie de la réponse dépend de ton budget.
Avant d'acheter, il faudrait plutôt commencer par louer du matériel assez récent dans une école de voile proche de chez toi. ça te permettrait de retrouver tes marques et de sentir le comportement des nouveaux flotteurs (généralement plus faciles que ceux du début des années 2000).
BIC produit de bons flotteurs, solides et accessibles, avec des shapes assez modernes mais avec les mêmes matériaux qu'en 2000. On en trouve souvent dans les clubs de voile, ce qui permet d'essayer avant d'acheter.
Les Techno 133, 148 et 160 correspondraient mieux à ton gabarit et à ta plage d'utilisation. La 148 est probablement le meilleur compromis pour toi.
Les Techno 283 et 293 ont des shapes datés. ça ne les empêche pas d'être des flotteurs intéressants mais on fait plus facile et moins encombrant depuis (T133, T148 et T160).
Et les BIC Beach ne sont vraiment pas adaptés à ton besoin, du faire de leur poids élevé et de leur manque de rigidité.

Sinon, il existe une large offre de flotteurs du même genre chez les autres fabricants. Ils auront le même genre de shape mais une technologie de fabrication proche des customs des années 2000 (plus légères que les BIC, plus rigides mais aussi plus sensibles aux impacts ponctuels). Tout va dépendre de ce qui est disponible sur le marché de l'occasion (qui est tendu en été pour ces types de flotteurs, car beaucoup de monde les recherche).
Les essais en écoles de voile permettront donc de connaître les dimensions de flotteurs qui te conviennent (longueur, largeur, volume) et d'étudier les occasions ayant à peu près les mêmes dimensions.

Parfois, les surfshops acceptent de faire essayer leurs flotteurs d'occasion aux acheteurs potentiels pour s'assurer que le flotteur correspond bien aux besoins (et faire ainsi un client satisfait). En tout cas, c'est comme ça en Normandie.
A discuter avec les surfshops bretons.

Répondre